•                                

     

    Nous sommes au 21iéme siècle, siècle de progrès et de modernisme, qui dit modernisme dit nouvelles technologies et c'est pourquoi je vous propose un nouveau concept : La puce RFID.
    En quoi consiste t'elle me dirait vous ?

    La puce RFID est une micro-puce (taille d'un grain de riz) a implantation sous-cutanée, elle offre plusieurs avantages afin de faciliter les taches auquel fait face quotidiennement l’être humain (Travail, tâches ménagères, courses...), une puce pratique pour la vie courante et discrète, une puce qui vous aide dans vos choix quotidien.
    Elle sert également au suivi médical, les puces à signal radio sont injectées à l’aide d’une seringue dans le bras des patients. Les données ne sont pas contenues dans la puce proprement dite, mais dans une base de données distante. Pour récupérer les informations – identité de la personne, son groupe sanguin ou sa pathologie –, le personnel médical utilise un scanner. Il lit les données dans la base grâce au numéro de série unique dont chaque puce dispose. Il s'agit d'une puce passive, il n'y a pas de risque pour la santé.
    La puce permet également de lutter contre la délinquance, elles permettront de contrôler les moindres faits et gestes des délinquants en puissance, les délinquants seront fiché dans une base de données relié à la puce, vous n'aurez donc plus rien à craindre, la protection pourra être assuré 24 H sur 24, 7 J sur7.
    La puce offre une facilité pour les portiques de transports, les paiements CB, les téléphones portables. Vos achats sont maintenant simplifié, plus de tracas administratif ou autre. l'identification d'une personne est beaucoup plus simple. L’idée est la suivante : à l’entrée ou lors de l’achat d’une consommation, plutôt que de sortir son porte-monnaie, le client présente sa peau. L’étiquette est lue, le client identifié et son compte en banque débité. Il ne risque pas de se faire voler son portefeuille.

     Essayez la puce, c'est l'adopté, la puce RFID est plus ou moins obligatoire au USA, j’espère que l'Europe suivra rapidement le chemin, puis le reste du monde.
    Un avenir heureux avec plein de possibilités s'annonce.

     

    Werner Laferier


    5 commentaires

  •                        

    Dénonciation de la dictature chaviste, confession d'un général emprisonné par le régime.

     

    Dénonciation de la dictature chaviste, confession d'un général emprisonné par le régime.

                                                       Raúl Baduel à gauche de Chavez.

     

     

                                     

     Révélation inédite, aujourd'hui même, un général proche de Chavez Raül Baduel dénonce la mainmise de Cuba à Caracas :
     

    Raúl Baduel :"la situation du Venezuela est si chaotique aujourd'hui qu'une crise majeure menace celui qui est à la tête de l'État (Nicolás Maduro). Malversations, dilapidation de l'argent du pétrole, inflation, dévaluation, pénuries, endettement, tout cela peut déboucher sur une crise sociale. Je prie Dieu qu'il nous préserve d'une explosion sociale, ce qui s'est passé le 14 avril (jour de l'élection présidentielle gagnée par Nicolás Maduro) et le résultat d'une manipulation électorale, avec le système informatique que les Cubains ont installé, les autorités savent à tout moment qui a voté le jour du scrutin. Elles ont aussi des résultats partiels", affirme le général.

    Le général est emprisonné dans une prison militaire à Caracas depuis 2009 suites à l'ordre du dictateur Chavez après s'être opposé au référendum sur la Constitution voulu par Hugo Chávez, tel est le sort de ceux qui s'opposent au régime Chaviste.
    Le général Baduel est très apprécié de son peuple et des militaires. Chaque jour, la dictature chaviste montre son vrai visage, celui d'une dictature déguisée auprès de l'opinion internationale et d'une dictature brutale auprès de son peuple.
    Le peuple vénézuélien doit se libérer de ses chaines comme l'a fait le général et ne pas hésiter à manifester dans la rue contre Nicolás Maduro (le nouveau "duce" fasciste de Caracas) comme l'a fait le peuple arabe en 2011, il est temps de renverser cette dynastie pourrie qui ronge le Venezuela. Maduro est le pantin de Cuba, Chavez et les frères Castro suite à une discussion privée et discrète ont choisi de placer cet homme au pouvoir afin que le Venezuela reste sous tutelle de Cuba.
    Les frères Castro n'ont plus la notion du temps, la période soviétique est finie, j’espère, nous espérons qu'un printemps tropical balaye ses vieilles dictatures d'Amérique latine.

     

    Werner Laferier


    votre commentaire
  • Dictature "Chaviste" au Venezuela.

     

    Pour certaines personnes, plus essentiellement ce qu'on pourrait nommer les "idolâtres" de Chavez, Chavez , Maduro (le dauphin de Chavez) et plus généralement le chavisme serait démocratique, qu'en est-il réellement ?

     

    Il est facile de dire que Chavez n'est pas un dictateur du fait de sa prétendue élection "démocratique", on se rappelle tout de même de funestes personnages élue démocratiquement par des milliers de gens (Mussolini, Hitler,..) et qui ont installé ensuite la pire des dictatures avec le cortége de morts que l'on connait grâce aux historiens, à nos médias ect..., le critére de l'élection ne me semble pas une valeur suffisante pour définir une démocratie (Chavez a tout de même participé a plusieurs putsch contre l'état venezuelien avant de se résoudre à faire des élections). Chavez dés son élection à installé un fort culte de la personnalité digne de l'URSS (portraits, fresque,... représentant tous Chavez), une petite part de la population semble fortement acquise au dictateur, un fanatisme moribond digne de l'empire japonais de Hiro Hito ou de la Corée du Nord de la dynastie Kim : "Chavez ne ment pas, Chavez ne se rend pas, Chavez est le peuple, Chavez est la vérité, Chavez, c'est vous tous", ira-t-il déclarer à ses sympathisants alors que ses adversaires sont systématiquement relégués aux rangs de "traîtres" et "d'apatrides". Chavez, c'est un "bonapartisme" social cherchant à incarner à lui seul l'Etat du Venezuela, un dictateur obsédé par le pouvoir. Chavez à contourner la Constitution afin de se faire réélire à plusieurs reprises, au détriment de la démocratie. L'opposition et les contres-pouvoirs sont relégués aux rangs de suppôts de" l'impérialisme américain".

    La délinquance au Venezuela est en forte hausse sous Chavez, le Venezuela est classé parmi les états les plus dangereux de la planéte, l'armée de Chavez ne sert pas à lutter contre la délinquance contrairement au Brésil (les favelas), l'armée au Venezuela sert à intimider les adversaires de Chavez et une grande majorité du peuple venezuelien.

    Chavez a des relations internationale inquiétante avec les pires dictatures, de Saddam, en passant par l'iranien Ahmadinejad, le libyen fou Kahdafi, le dictateur Assad, le tyran cubain communiste Castro. Chavez, c'est le soutien aux mouvements terroristes palestinien illégaux. Des relations tumultueuses et embarrassantes qui fournirent à son adversaire de 2012, le brillant Henrique Capriles, un de ses grands arguments de campagne.

    Chavez grâce aux pétrodollars issue du pétrole a construit quelques édifices afin de faire croire a un prétendue dévellopement du Venezuela, le rêve, c'est bien beau, mais le pétrole a une fin, le régime de Chavez n'a pas pensé au dévellopement durable, les nouvelles énergies (le solaire par exemple). La presse au Venezuela est plutôt limitée, certes, le Venezuela possède une certaine presse acquise à l'opposition afin de tromper les occidentaux en tentant de faire croire qu'il y'a une liberté de presse, cependant, le régime de Chavez a tout fait pour ballonner l'opposition (fermeture des chaines de l'opposition comme RCTV, Globovision) contribuant aux dérives autoritaires dont nous a habitués Chavez. Reporters sans frontiéres classe sévèrement le Venezuela sur la liberté de la presse. Il est intéressant d'observer que pendant la période Chavez, des centaines de milliers de vénézuéliens ont quitté le Venezuela pour les États Unis. Pendant la même période, aucun américain n'a quitté son pays pour le Venezuela.

    La corruption sous Chavez atteint des records, la famille de Chavez s'est gavé de biens de luxe, Chavez posséde des millions de dollars issue du pétrole,  Chavez, c'est la fraude généralisé lors des élections (les machines électronique aident bien Chavez).

    La mort pitoyable de Chavez par cancer nous a montré un culte de la personnalité digne des pharaons, de la mort de Kim Jong il en Corée du Nord et de l'URSS, le régime chaviste a voulu "embaumer" son dictateur. Chavez mis en scéne ou le peuple venezuelien devait obligatoirement saluer sa dépouille sous peine de représailles. La dynastie Chavez, Chavez, comme toute dictature à désigner  son successeur, le successeur qui permettra de perpétuer la dynastie totalitaire, ce successeur se nomme Nicolás Maduro. Au vu de la modification de la constitution par Chavez, le Venezuela est bon pour partir pour 15 ans de chavisme incarné par Nicolás Maduro. Le récent trucage de l'élection a permis a Maduro de remporter la victoire contre le chef de file de l'opposition Henrique Capriles. Le venezuela assiste à la naissance d'un nouveau dictateur, immédiatement aprés l'élection truqué de Maduro, l'opposition s'est revolté contre le nouveau dictateur, ce qui a entrainé des morts et une répression implacable. Le nouveau maitre de Caracas, le "caudillo" Maduro s'est permit de lancer des menaces foudroyante à l'égard des USA en accusant comme toujours un prétendue "complot" des USA.

    La période chaviste est une période néfaste pour le Venezuela et pour la démocratie. Le Chavisme est une horrible dictature qui aura fait régresser le Venezuela tout en l'isolant dans la scène internationale, nous devons condamner cette dictature incarnée aujourd'hui par Maduro, nous devons espérer que la communauté internationale puisse voter des sanctions et un boycott des produits et biens vénézuéliens, ceci va dans l’intérêt du peuple vénézuélien. Le Venezuela doit se libérer du charisme, je condamne fermement le chavisme, le populisme à outrance.

     

    Dictature "Chaviste" au Venezuela.

     

     

    Dictature "Chaviste" au Venezuela.

     

    Werner Laferier

     


    2 commentaires
  • Syrie baasiste du clan Assad.

     

    La syrie depuis prés de 40 ans est dirigé par un clan tyrannique : les Assad. La mére, le pére, la soeur, l'épouse, le beau-frére, les cousins, tous ont une influence sur la societé syrienne, la corruption régne en maître. Le pére de Bachar, Hafez s'est particuliérement illustré lors des massacres a Homs, massacres qui ont fait 30 000 morts, Bachar, le fils semble suivre le même destin, en 2011, le tyran syrien devant un peuple en révolte décide d'employer la force, les armes lourde, l'aviation, la marine, les chars, les blindés s'abattent sur le peuple syrien et font des milliers de morts, on dénombre aujourd'hui 140 000 morts, les milices d'Assad, les shahibas s'adonnent aux enlévements et aux viols sur la population syrienne. Maher el Assad, le chef de la garde républicaine l'unité militaire d'élite du régime, une variante de celle de Saddam Hussein, Maher, l'homme qui à la main de fer s'est particuliérement illustré dans la purge a coups de canons de 2011, l'homme a des pulsions sanguinaire et un caractére sadique, Maher est particuliérement craint en Syrie, prendre un café avec Maher signifie votre arrêt de mort. Maher est le maître d'oeuvre de la répression en Syrie. baba Amr, un quartier syrien a fait les frais de la violence de Maher.

    La propagande syrienne du régime dans les réseaux sociaux ou les médias tente de faire croire que la répression est liée soit à l'etranger ou à la résistance syrienne qu'ils qualifient honteusement de "terroriste" et tenterait de bouleverser la "laicité" en Syrie. Je dit, ou est la laicité ? Le clan Assad n'a jamais appliqué la laicité en Syrie, le baasisme, ideologie fasciste arabe prônant la superiorité des arabes ne l'a pas fait ni en Irak, ni en Syrie, en irak, du temps de Saddam, le dictateur priait à la télévision d'état et se permettait même d'ajouter au drapeau irakien "Allah Akbar", en Syrie, dans la constitution syrienne, il est dit :

    Article 3 : 1. Le droit musulman est la source principale de la législation.

    Ceci veut tout dire sur la prétendue laicisation de la Syrie, nous remarquons qu'il n'y a pas de séparation du religieux avec le pouvoir.

    La dictature sanguinaire de Syrie ne reculera devant rien pour garder le pouvoir, comme Saddam, comme Kahdafi, Assad se lance dans la folie sanguinaire la plus pure et dans une furieuse fuite en avant. Poutine , le dictateur russe soutient Bachar et lui apporte l'armement nécessaire pour tuer le peuple syrien, la base russe dans le port de Tartouz en Syrie permet de faire transiter les armes au régime syrien, des escadrons de la mort russe spetnaz abrité dans cette base vont réguliérement prêter main forte aux troupes d'Assad dans la barbarie contre le peuple syrien. Poutine a tout interet a ce qu'Assad conserve le pouvoir, la chute de son régime entrainera une furieuse protestation du peuple arabe en général contre la Russie, Poutine n'aura plus le monopole dans le monde arabe qui se tourne petit à petit vers les démocraties occidentale, garant de la liberté dans le monde.

    L'état autoritaire en Syrie est en déconstruction, un peuple a soif de liberté, le clan Assad a maintenue depuis des années le peuple dans un climat de terreur et de méfiance, le clan d'Assad est alaouite, proche du chiisme, ce qui explique l'alliance avec le régime des mollahs enturbannés (ps : voir mon article sur les mollahs). Les alaouites sont minoritaire en Syrie et oppressent la majorité sunnite, un peu comme Saddam en Irak ou les sunnites minoritaire oppressait les chiites majoritaire.

    Il faut arrêter le dictateur syrien dans sa folie meurtriére, le peuple en occident doit manifester en la faveur du peuple syrien,nous devons intervenir militairement pour déloger les Al Assad et mettre un terme au bain de sang, nos armées occidentale, avec l'aide des USA peuvent facilement intervenir en Syrie, bombarder les objectifs militaire et les bureaux du parti Baas, des tapis de bombes sur les convois militaire et les villes/palais tenue par le pouvoir syrien mettront en déroute les gangsters d'Assad,nous irons tout droit vers Damas, le peuple syrien demande une intervention militaire depuis 2011 ! Qui sommes nous pour refuser la volonté d'un peuple voulant se libérer de ses chaînes ?

    Voici deux vidéos qui nous présentent plus en détail la terreur incarnée par le clan d'Assad en Syrie :

     

     

     

     

    Werner Laferier

     


    5 commentaires
  •  

    Iran des mollahs enturbannés.

     

    L'iran des mollahs depuis la chute du Chah et la prise de pouvoir de Khomeiny menace constamment la communauté internationale et le monde libre, son attitude belliciste en fait un état paria faisant partie de l'axe du mal qui regroupe la Syrie baasiste du tyran Bachar el Assad, la Corée du Nord du jeune dictateur fou Kim Jong Un.

    Khameinei est le véritable tyran qui dirige la société iranienne et non Ahmadinejad, le pantin comme le pensent certains, Khameinei est connue en Iran pour boire une calice remplie du sang de ses victimes, les opposants à son régime barbare, un vieux rituel paien perse qui tient à coeur à Khameinei.

    La caste dirigeante en Iran oppresse son peuple et use de la menace sécuritaire pour réprimer son peuple, n'oublions pas les 30 000 prisonniers politiques exécutés sous Khomeiny, ainsi que ceux qui refusait de participer à la guerre Iran-Irak (utilisation de drogues pour forcer les jeunes iraniens à combattre dans un etat en extase), récemment en 2009, le peuple iranien contestant le scrutin du pantin Ahmadinejad et qui s'est rassemblé autour du mouvement vert de Moussavi s'est fait sévèrement réprimer par la police politique du régime , on constatera ensuite des morts mais aussi des enlèvements d'opposants qui seront transféré dans les sous-sols du ministère de l'intérieur iranien ou dans des camps improvisé, ses opposants seront torturés, puis exécutés  avec la plus grande des sauvageries, beaucoup ne reverront plus leurs proches.

    Non seulement, le régime des mollahs massacre son peuple, mais il massacre aussi ses opposants à l'extérieur du pays, pour rappel, le camp d'Aschraf ou des milices iranienne proche du régime iranien, la Vevak (service secret iranien) et les bassidjis (police politique iranienne) vont constamment à l'arme lourde tuer les opposants iraniens,(Aschraf fut protégé par le tyran irakien Saddam Hussein, les opposants qui vivent dans ce camp ont fui le régime des mollahs en s'exilent en Irak chez Saddam). Le régime des mollahs soutient également la répression du peuple syrien qui fait face à son dictateur dans la logique du printemps arabe, la répression en Syrie a fait 140 000 morts en prés de 3 ans. Des bassidjis et des troupes d'élite iranienne ont participé à la répression.

    La caste dirigeante iranienne s'est mise à menacer Waschington et les occidentaux d'une guerre régionale, l'OTAN a mis les points sur les I, ce qui a permis à Téhéran de baisser d'un ton et de dévoiler son impuissance (technologique et militaire) face aux démocraties occidentale. Le régime iranien a donc choisi de fabriquer dans le plus grand des secrets, un programme nucléaire d'armes de destruction massive afin de combler son impuissance, heureusement, les satellites occidentaux ont pu dévoiler plusieurs sites de centrales nucléaire iranienne servant à enrichir l'uranium nécéssaire à la bombe. La question des frappes chirurgicale sur ses installations s'est donc posé, ce que je peut confirmer,  c'est que si nous voulons éradiquer cette menace qui pése sur notre monde une bonne fois pour toute, nous devons nous engager dans la guerre contre ce régime barbare, nous avons les moyens de détruire le programme nucléaire iranien pour le bien de l'humanité, plusieurs bombes sur Téhéran et les grandes villes iranienne devrait calmer les ardeurs guerriéres de ce régime honni qui appelle constamment de ses voeux à la déstruction d'Israel.

    Non content d'avoir dans le projet la construction d'armes de destruction massive, le régime a fait en Iran plusieurs conférence islamiste ou elle invite tout les mouvements terroristes de la région ( Hamas, hezbollah, Al Quaida...) afin d'insinuer une forte capacité d'action déstabilisante régionale, ses mouvements terroriste serviront à commetre des attentats en Europe et contre israel si il y'avait une guerre contre le régime iranien.

    Les Etats-Unis ont publié une liste noire annuelle des états voyous pratiquant le terrorisme, l'Iran est le principal parrain du terrorisme au Moyen-Orient aux côtés de la Syrie (attentats au Liban), du Soudan en Afrique et de Cuba en Amérique Latine. Les mollahs financent des mouvements terroriste au Yémen, en Irak, en Syrie, en ex-Yougoslavie, en Israel, en Afghanistan et au Pakistan.

    Depuis 1979, l'Iran vie dans la terreur islamiste policiére, une sinistre dictature d'insipration nazie dont l'hystérie folle des dirigeants iraniens est connue de tous, les condmanations internationale ne suffisent pas à vaincre un tel régime, nous devons intervenir militairement, une campagne de frappe ciblée en plus d'une intervention au sol mettra un terme à ce régime, Israel s'attaquera quand a elle au mouvement islamiste terroriste Hamas à Gaza et au mouvement islamiste terroriste Hezbollah au Liban, avant tooute chose, il faudra dabord mettre un terme à l'etat satellite et vassal syrien de l'Iran.

    Si nous voulons un avenir meilleur pour nos enfants sans guerres, un monde paisible, nous devons combattre ce régime de toute nos forces, non seulement  nous détruisons une menace potentielle pour nous, mais nous libérerons un peuple, le peuple iranien qui a soif de liberté.

     

    Iran des mollahs enturbannés.

     

    Werner Laferier

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique